FEPN | FESTIVAL EUROPÉEN DE LA PHOTO DE NU

FEPN | FESTIVAL EUROPÉEN DE LA PHOTO DE NU
20 novembre 2012 cinq26

WEEK-ENDS

FEPN | FESTIVAL EUROPÉEN DE LA PHOTO DE NU

FEPN | FESTIVAL EUROPÉEN DE LA PHOTO DE NU

cinq26 était en Arles et aux Baux de Provence pour la 12e édition d’un étonnant festival. Rencontre avec les créateurs et des artistes exposés : Michele Mattiello . Louis Blanc . Idan Wizen . Charlotte Pièrot . Frédéric Bourcier et  Marc Dubord.

Une rencontre en trois films :

2.3.1 Acte I – Palais de l’Archevêché 8’10
2.3.2 Acte II – Espace Van Gogh 11’42
2.3.3 Acte III – Chapelle Sainte Anne 11’08

VOIR UN EXTRAIT  VOIR LES FILMS

(2 avis)

Durée total : 31′
Année :
2012
Collection :
Entrevue(S)
Avec :
Michele Mattiello, Louis Blanc, Idan Wizen, Charlotte Pièrot, Frederic Bourcier et Marc Dubord
Lieux de tournage : Arles et les Baux-de-Provence
Langue : Français

CES FILMS SONT ÉGALEMENT DISPONIBLES :

EN DVD

FEPN | FESTIVAL EUROPÉEN DE LA PHOTO DE NU
Les avis... 2 Laissez votre avis
bon reportage
difficile d'adhérer à tout mais l'information est large.
11 février 2016, 12 h 22 min
0
1
L'INTENTION DES AUTEURS SUPPORTEE PAR LA PHOTO DU CORPS NU DE LA FEMME
Dans ces diverses interventions d'auteurs différents :
Non il ne s'agit pas de photos sensuelles, mais plutôt d'utilisation du corps de la femme pour véhiculer un cri, une période de vie , un concept, un métier ancien qui disparaît et ceci de façon provocante , il faut que le spectateur réagisse par ce qu'il est et ressent.

Par exemple les photos et leur cadre sont imparfaits pour représenter une période imparfaite de vie avec une souffrance qui vient du tréfonds pour un divorce, un problème professionnel. Lorsque la personne accepte de montrer cette souffrance immense, c'est comme si elle se mettait à nu, ce qui est représenté par cette symbolique du corps nu.

Lorsque le photographe a une pulsion de destruction de la photo parfaite, et aussi de sa propre image, il le fait physiquement en déchirant le tirage de la photo , tout est fait pour tirer le spectateur vers cette violence.

L'auteur peut aussi avoir un fil conducteur, comme s'intéresser aux métiers qui disparaissent, ici le tripier.
Il réalise une montée en violence en utilisant le corps très beau de la femme nue du tripier qui commence à jouer avec des têtes de veau, pour finir par un strip tease charnel ambigu dans le sang et les morceaux de porc coupés.

Pour finir on apprend que le festival est l'oeuvre de deux photographes seulement qui ont hissé cette manifestation à un niveau national et qui comptent bien encore le développer
11 novembre 2015, 6 h 53 min
0
1
Laissez votre avis

NEWSLETTER
Nouveaux films, projections, rencontres... Recevez de nos nouvelles en vous inscrivant à notre newsletter !
Nous ne partageons jamais vos informations.
DÉCOUVREZ, REGARDEZ ET SOUTENEZ CINQ26 EN DEVENANT L’UN(E) DE NOS AMI(E)S !
Un accès intégral à tous les films - et aux nouveaux films en avant-première !
DIFFUSIONS
Ne manquez aucune diffusion en vous inscrivant à notre newsletter !
Nous ne partageons jamais vos informations.
NOUVEAUX FILMS, PROJECTIONS, RENCONTRES, DIFFUSIONS GRATUITES...
Inscrivez-vous à notre Newsletter pour recevoir nos nouvelles !
Nous ne partageons jamais vos informations. Vous pouvez modifier vos préférences ou vous désinscrire à tout moment.
L’ACCÈS À CE FILM EST RÉSERVÉ AUX PERSONNES INSCRITES À NOTRE NEWSLETTER.
Merci de confirmer votre inscription (ou de vous inscrire maintenant... :)
Nous ne partageons jamais vos informations. Vous pouvez modifier vos préférences ou vous désinscrire à tout moment.
ACCÈS RÉSERVÉ
RESTRICTED CONTENT
Merci de confirmer votre identité.
Please confirm you are an autorized user.
ACCÈS RÉSERVÉ
RESTRICTED CONTENT
Merci de confirmer votre identité.
Please confirm you are an autorized user.